Entête Si Chalabre m'était conté

Les monmuments historiques

1ère partie

Le calvaire

Le calvaire

La cloche

La cloche est en bronze avec une inscription et une date.
Sur l’inscription, est écrit :
I.H.S.- M.A. Messire
Jhean Antoine de
Bruyères
Saigneur et baron de
Chalabre Fondateur du
M.A.Faivent des
Capucins
dudit Chalabre. C.T.FAIR
1630.
Il s’agit du 2ème quart du 17ème siècle.
La date est : 1630
Cette fonderie fut classée le 30 septembre 1911, et est la propriété de la commune.

La cloche du Calvaire

La Piéta

Piéta est un groupe sculpté, une pierre polychrome, du 16ème siècle (dans un édicule devant le portail).
Fut classé par arrêt préfectoral N°96-0589 le 12 janvier 1996.

sculpture

La Visitation

La Visitation : est une sculpture, de pierre peint polychrome. Les visages sont sans doute des portraits.
La hauteur est de 108 et cette sculpture date du 16ème siècle.
Classée le 23 mars 1971, elle est la propriété de la commune

sculpture

Le décor du sanctuaire comprend le maître-autel avec son tabernacle, trois tableaux, un lustre en bois doré (~ 0,95) à six bras de lumière, deux autels latéraux avec retable à tableaux, et leurs cadres. Cela vient du 17 et 18ème siècle.
Sont classés par arrêt préfectoral N° 95-2445 le 26 janvier 1995, propriété de la commune.

Notre Dame :

cloches

La Cloche en bronze à un diamètre de 70.
L’inscription est la date : anno domini 1330.
Il s’agit du 2ème quart du 14ème siècle.
Elle dépend de la protection du 14/04/1908, et est la propriété de la commune

La Cloche en bronze d’une hauteur de 49 cm dont la date est 1664.
On aperçoit une inscription sur une bande de la panse : IHS MALAVS DO HO RETG et une autre inscription sur l’écusson de la panse : PRIMLAR DEAC DMELES RTTSA CIII
Elle bénéficie de la protection du 14/04/1908, et est la propriété de la commune.

Les 4 Lustres en bois taillé et doré sont de hauteur 90 et du 18ème siècle
Ils sont classés le 30/09/1911, et sont la propriété de la commune

La Statue Vierge à l’Enfant se trouve à gauche du cœur.
Elle est d’une hauteur 96, en bois doré.
Du 14ème siècle.
Elle est classée le 16/01/1947, et est la propriété de la commune.

statue

La Statue Vierge de Pitié se situe à droite du cœur, d’une hauteur 81, en bois doré.
Du 16ème siècle.
Elle est classée le 16/01/1947, et est la propriété de la commune.
Cette statue a, paraît-il, brûlé dans un début d’incendie, dû à un court circuit électrique. Il se trouve être un câble qui alimentait un haut parleur, où ne passe pas de courant.

Statue de Saint Sébastien

La Statue Saint Sébastien réside dans la chapelle.
Elle est en bois doré et du 17ème siècle.
Elle est classée le 15/02/1960, et est la propriété de la commune.

La Statue Christ en Croix siège dans la sacristie.
Elle est d’une hauteur 290, et d’une largeur 169, en bois doré.
Elle dépend du 17ème siècle.
Elle est classée le 15/02/1960, et est la propriété de la commune.

L’Autel, le Retable, et les 13 Statues
L’ensemble constitue la décoration du chœur, composé :
Du maître-autel,
Du retable,
Et des 13 personnages assis sur la corniche et les frontons.
Ils datent du 17ème siècle.
Ils sont classés le 15/02/1960, et sont la propriété de la commune.

La Chapelle Sud comprend :
Un retable de la chapelle,
Une statue, en bois peint doré de Saint Roch,
Un tableau en toile de Saint Sébastien.
Elle est du 17ème siècle.
Tous ces éléments sont classés le 15/02/1960, et est la propriété de la commune

La Chapelle Nord contient :
2 tableaux.
Ils sont en bois peint doré, et le support est en toile.
1 à Saint Jean Baptiste.
1 au Calvaire de Chalabre.
Elle est aussi du 17ème siècle.
Ils sont classés le15/02/1960, et est la propriété de la commune.

La Chaire à Prêcher :
Est en bois taillé, peinte en doré, et en faux marbre.
L’abat voix est surmonté d’un baldaquin, supportant une croix.
L’escalier est établi dans le mur, qui aboutit à la cuve de la chaire par une porte cintrée.
La cuve est galbée à 5 pans.
Les panneaux sont en faux marbre de diverses couleurs.
La chaire se finit par un cul de lampe, fait de palmes imbriquées et terminé par une boule.
Elle est du 17ème siècle.
Elle est classée le 31/12/1971, et est la propriété de la commune.

6 Chandeliers d’Autel
Sont en métal argenté, style Louis XVI.
Ils sont d’une hauteur de 67 cm.
Ils sont du 18ème siècle.
Ils sont classés le 23/07/1975, et sont la propriété de la commune.

La Croix en 6 Chandeliers
Se trouve dans la chapelle Saint Sébastien.
Elle est en métal argenté, style Louis XV.
Elle est d’une hauteur de 62 cm.
Elle se compose d’un fût étroit, avec 2 nœuds bombés. Le pied est triangulaire.
L’inscription est de LANCIN, et son lieu d’exécution est à Lyon.
Elle est du 17ème siècle.
Elle est classée le 31/12/1971, et est la propriété de la commune.

La Croix d’Offrande
Se situe dans la sacristie.
Elle est en argent, et une partie est en doré. Le pied est ovale.
Elle est d’une hauteur de 26 cm et d’une largeur de 11 cm.
Le poinçon du maître : dans un losange avec une couronne et une hermine, il contient les initiales du fabriquant CMG.

Poinçon de titre tête de Cérès

Poinçon de titre tête de Cérès


Poinçon de garantie tête de Michel Ange

Poinçon de garantie tête de Michel Ange


La date de fabrication est de 1819-1838.
Elle est classée le 06/12/1984, et est la propriété de la commune.

La Croix Chapelle Saint Sébastien
Est en argent, et creuse de section rectangulaire.
La douve renflée devait présenter une décoration en émail.
Elle est d’une hauteur de 27 cm, et d’une largeur de 16 cm.
Les poinçons :

2 Titre de province

2 Titre de province


2 Garantie province

2 Garantie province


La croix, exécutée entre 1819 et 1838, était posée sur le sommet d’une lampe.
Elle est classée le 06/12/1984, et est la propriété de la commune.

La Chape, la Chasuble, 2 Dalmatiques dont une Tunique
Se trouvent dans la sacristie.
Elles sont en soie, brochées en drap d’or, avec du fil métal doré.
L’ensemble est constitué de vêtements sacerdotaux, avec leurs accessoires en soie rouge brodée de galons de fils d’or. La chasuble présente une large croix de drap d’or. Ses motifs rappellent le style Empire. Ils ont été placés sur une étoffe plus ancienne, dans l’esprit du règne de Louis XV.
Cet ensemble était destiné à la fête de la Saint Pierre.
Ces 2 dalmatiques datent du 18ème siècle.
Ils sont classés le 31/12/1971, et est la propriété de la commune.

Le Ciboire (Pyxide)
Est disposé dans la sacristie.
Il est en argent.
Le pied est rond, bombé. La coupe est semi-sphérique. Elle ferme par un couvercle, bombé et surmonté d’une croix, maintenu par 2 clefs pénétrant dans une encoche sur un filet de la partie fixe.
Il est d’une hauteur de 6,5 cm, et d’un diamètre de 5,2 cm.

Poinçons : 1er titre de province coq
Garantie de province guerrière
Cette œuvre fut exécutée entre 1819 et 1838.
Il est classé le 06/12/1984, et est la propriété de la commune.

Le Plateau d’Arquir
Est disposé dans la sacristie.
Il est en argent, de forme ovale.
Il est d’une longueur de 21,5 cm, et d’une largeur de 15 cm.
Les poinçons :
La croix de Malte,
Les initiales BAR (pour Barcelone),
Le poinçon P,
Et le poinçon SOI.
Il date du 18ème siècle.
Il est classé le 21/03/1967, et est la propriété de la commune.

Le Calice et la Patène
Sont placés dans la sacristie.
Ils sont conçus en argent, et doré.
Le calice présente une fausse coupe. Le pied est rond. Le nœud est à balustre entre 2 corniches.
Ils sont d’une hauteur de 26,4 cm, et d’un diamètre de 15,2 cm.
La Date est : 1695.
Les poinçons :
M entre 2 fleurs de lys, surmontant une fleur de lys et placé sous une couronne ouverte, lettres TOL sous une fleur de lys, avec en dessous la lettre Z, la lettre S et IERRE sur le calice.
Le poinçon :
Pierre sur la patène.
Cette œuvre est exécutée par Etienne Saint Pierre, orfèvre à Toulouse.
Elle est du 17ème siècle.
Ils sont classés le 21/03/1967, et est la propriété de la commune.

Le Calice
Qui se trouve dans la sacristie, est en argent, et doré.
Le calice est créé en vermeil, et présente une fausse coupe.
Le pied est rond. Le noeud est à balustre, entre plusieurs corniches.
Sa hauteur est de 29 cm, et son diamètre de 15 cm.
Il est de fin du 17ème siècle.
Il est classé le 31/03/1967, et est la propriété de la commune.

Le Calice
Qui se situe dans la sacristie, est en argent.
Il a un pied rond, et un nœud de forme balustre.
Sa Hauteur est de 27 cm, et son diamètre de 15 cm.
La garantie départementale (sous le pied) :
1er titre départemental sous le pied.
Le poinçon de maître Raffin :
La lettre R dans un carré.
Il est fabriqué entre 1798 et 1809.
Cette œuvre est exécutée par François Raffin, orfèvre né en 1746 à Lunel, où il a exercé sa profession jusqu’en 1782. Il s’installe ensuite à Carcassonne.
Le Calice est fait pour l’église Saint Pierre.
Il est classé le 31/12/1971, et est la propriété de la commune.

Le Calice
Est en argent.
Ce calice représente une fausse coupe, et le pied est rond.
Il a une hauteur de 28,5 cm, et un diamètre de 15,2 cm.
Les poinçons :
Le poinçon du maître (initiale S) dans un losange,
Le poinçon 1er titre du département vieille à gauche et chiffre 1,
Et le poinçon grosse garantie du département, Hercule à droite et chiffre 29 (Haute-Garonne).
Cette œuvre est exécutée entre 1819 et 1822 par Louis III Samson, orfèvre à Toulouse (1753-1822).
Il est classé le 06/12/1984, et la propriété de la commune.

Le Calice
Est en argent.
Le pied est rond. Le fût est à balustre ovoïde. La coupe est unie droite.
Il est d’une hauteur de 26 cm, et d’un diamètre de 15 cm.
Apparaissent :
Le poinçon du maître (initiale S) dans un losange,
Le poinçon 1er titre du département vieille à gauche et chiffre 1,
Et le poinçon grosse garantie du département, Hercule à droite et chiffre 29 (Haute-Garonne).
Cette œuvre est exécutée entre 1819 et 1822, par Louis III Samson, orfèvre à Toulouse (1753-1822).
Il est classé le 06/12/1984, et est la propriété de la commune.

Fin de page // Cliquez ici pour revenir vers la haut de la page